Et çà continue!!!

Publié le par Les Billantins

Un peu partagée entre la colère, l'écoeurement, le ras le bol et le dégoût!!!
Non seulement à la réunion de rentrée la titulaire m'a fait passer pour une andouille, mais en plus les histoires continuent!!!!!!!!!!
Je résumerai en disant juste qu'à la sortie lundi je me suis faite menacée par les tontons de cette élève qui, devant moi, n'affirme plus juste que je les ai traités de "maternelle" ce que j'assume puisque je leur ai dit effectivement que je me croyais en maternelle, eux se levant tout le temps et discutant à haute voix comme si de rien était.
Je terrorise cette élève soi disant et lundi soir, je me suis effondrée.
L'inspectrice est totalement vouée à ma cause mais ne veut aucune vague donc.... on reprend comme si de rien était... en attendant de la voir en  entretien avec la titulaire vendredi prochain ....

Je n'ai plus aucune envie de m'investir, me demandant désormais ce qui va me tomber sur la tête! Les collègues et la directrice sont super, ils me soutiennent beaucoup mais une fois la porte fermée de ma classe, tout est envisageable sur le contenu des propos que cette élève va aller raconter.
Mais où va t'on????? Les enfants ont désormais un pouvoir dont ils se rendent compte et dont ils usent encore et encore!!!!
Nous ne pouvons même plus leur faire une petite réflexion genre: allez, mets toi au travail!!! de peur que les parents nous tombent dessus!!!!
Lundi j'ai fait tomber une trousse par terre. Je l'ai ramassé m"excusant .....au cas où je l'aurai fait expres bien sur car les tables sont collées et il est bien évident que cela n'a pas été le cas mais j'ai une boule au ventre dès que je les vois et je m'attends à tout!!!!

Cette titulaire a gardé la totalité du budget pour elle, a réparti mon emploi du temps devant les parents comme elle le souhaitait et , nous suspectons tous qu'elle soit à l'origine indirectement de tout cela car elle pourrait bien faire des petites reflexions les jours ou elle a les élèves qui favoriseraient tout çà... en tout cas l'inspectrice m'a clairement fait comprendre que ce genre de situation elle les cotoyait surtout lorsque les enfants sentaient entre les deux personnes un dysfonctionnement.
Je suis bien gentille, docile et je me suis tue. Mais je n'aime pas les histoires. Mais trop c'est trop. Si je vous racontais tout vous seriez effarés!! Et moi je le suis et lorsque j'en parle à mon entourage, tout le monde reste bouche bée...

Si vous avez été confrontés à tout cela, racontez moi vos expériences; L'inspectrice m'a dit malheureusement que cela arrivait plus souvent qu'on ne pensait...
Ne faudrait il pas que les parents reprennent leur place et les enfants la leur??? Autrefois, les enseignants n'auraient jamais vécu ce type de situation!!!!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

valerie 10/10/2009 14:09


Je suis tombée par hasard sur ce blog. j'ai ete très touchée par tes mails car j'ai vecu une situation similaire l'année dernière. j'ai ete harcelé par une collègue dont j'avais la fille et
quelques parents.
l'année a été très difficile. je me suis arrêté deux fois un mois. etant dans une petite école de campagne, les parents se sont posés des questions. beaucoup de collègue du secteur m'ont soutenus
ainsi que des parents.
je n'ai pas eu ton courage d'appeler l'autonome et porter plainte pour harcèlement.
je te souhaite beaucoup de courage.


Michel 04/10/2009 10:40


C'est vrai qu'autrefois, cela n'arrivait pas aussi souvent qu'aujourd'hui, mais il y a toujours eu des parents imbuvables, dont les rejetons sont souvent à leur image. L'autonome, oui, c'est la
solution, avec l'aide et le soutien de l'équipe, en ne laissant rien passer.


Elisa 02/10/2009 20:55


Courage à toi!
Notre métier est de plus en plus difficile.
L'année dernière, j'ai été harcelée par une mère qui me disait être la cause de tous les maux de son fils de CM2. Elle a harcelé l'inspection, la directrice n'a pas voulu se mouillée et ne m'a pas
défendu : résultat c'est moi qui ai tout pris. Comme quoi l'ambiance dans l'équipe joue beaucoup.
Cette année, j'ai des maternelles et tout se passe au mieux. Courage, la roue tourne mais n'hésite pas à en parler. La MGEN fait un point écoute dans chaque académie, renseigne toi tout reste
strictement confidentiel et si vraiment ça va mal, fait appel au médecin de l'IA, je m'y suis prise trop tard mais toi, tu peux peut-être réaliser un dossier en bêton et demander à changer de poste
si tu ne tiens plus.


mamancrapouille 30/09/2009 21:45


désolée de ne pas être très présente en ce moment, ça va vite rentrer dans l'ordre. Je vais très bientôt avoir et connexion internet et numéro de téléphone :)

Tu vois, j'avais raison de ne pas la sentir ta titulaire. Mais comme ça, elle est à l'abri, puisque c'est toi qui prend tout.... lamentable. Au moins, tu as une équipe derrière toi. Et
l'inspectrice. Effectivement, le bon réflexe, c'est d'appeler l'autonome pour leur raconter tous les faits. Je serais toi, je noterai aussi les réflexions etc dont tu fais l'objet. Et enfin,
n'hésite pas à contacter les syndicats aussi!
L'éducation nationale, ce n'est pas le pays des bisounours, bien au contraire :) Mais hé, franchement, le sourire d'un gamin qui a compris, la petite lueurs dans les yeux des élèves, ça ne vaut pas
le coup? Tu vois, les relations avec les familles, les parents, c'est ce qu'il y a de plus dur à gérer, et aucune formation sur le sujet, bien évidemment...
Tiens bon, et n'hésite pas, si tu en ressens le besoin, tu as mon numéro de portable !!


lolo 30/09/2009 14:52


waouh, pas cool tout ça!
Tu pourrais peut être saisir l'autonome de solidarité. En cas de menaces verbales de la part d'un parent, ils envoient un courrier pas piqué des hanneton qui généralement calme rapidement le
jeu.
Bon courage en tout cas, je comprends ton moral, ça doit être difficile de s'investir après ça.


Les Billantins 30/09/2009 17:57


Merci pour ton message. j'ai suivi ton conseil et j'ai envoyé un mail à l'autonome avec mes coordonnées; J'attends la suite.
Merci beaucoup.